Association pour la Promotion de l'Endurance Pour la Santé      
P.E.P.S.- Besançon
Promotion de l'Endurance Pour la Santé


( Cette présentation, purement informative, ne prend pas en compte la charte graphique de l'Association, qui n'a pas été communiquée au concepteur du site.)

Présentation et objectifs de l'Association

Présentation :

Chacun sait maintenant que la pratique régulière d'activités physiques est bénéfique à la santé. Cela est d'autant plus vrai que le cadre de vie a très fortement évolué au cours des dernières décennies, avec la généralisation des emplois sédentaires, une alimentation d'origine industrielle souvent trop riche, et aussi l'accroissement de l'espérance de vie ...

Aussi, la pratique régulière d'une activité physique de type "endurance" est plus que recommandée, pour garder la forme le plus longtemps possible, et pour retarder l'apparition de problèmes cardio-vasculaires, pulmonaires, oncologiques et d’obésité..

Après la venue de tels problèmes, et leur traitement médical, il est souhaitable de reprendre ce type d'activité, dans la mesure du possible. Mais cela devra alors, de préférence, être fait sous le contrôle de professionnels connaissant bien ces pathologies.

En mai 2004, l'association PEPS (Promotion de l'Endurance Pour la Santé) a été créée pour aider d'anciens patients ayant souffert de pathologies cardio-vasculaires ou pneumologiques à poursuivre une activité physique adaptée à leur état, après leur stage de réadaptation dans un C.R.C.P. (Centre de Réadaptation Cardiologique et Pneumologique).

Le stage en C.R.C.P., qui a lieu juste après les traitements de ces pathologies, en milieu médicalisé, a une durée limitée, et permet d'accompagner la convalescence des patients, en vue de la reprise de leur activité normale.

Par la suite, il est recommandé aux patients de se prendre en charge, pour la pratique d'une activité physique suffisante et régulière... notamment avec l'aide de P.E.P.S.

Objectifs :

Notre association permets aux patients ayant suivi un stage de réadaptation en C.R.C.P. de continuer la pratique des activités physiques initiées lors de ce stage, encadrés par des professionnels habitués à leur prise en charge.

Grâce à P.E.P.S., les participants sont accueillis au sein de groupes restreints, et peuvent ainsi poursuivre avec des activités adaptées à leurs capacités, à raison d'une à deux séances par semaine, avec une part importante consacrée aux activités dites "d'endurance".

Localisation :

Les activités proposées par l'association se déroulent dans les locaux du C.R.C.P. des Hauts de Chazal, situé à la lisière de la zone commerciale de Besançon-Châteaufarine. (Voir le plan ci-après.)

Le mot du Président :



Mise en place du site internet de l'Association PEPS - Epilogue :

Le 09/09/2018 10:05, patrick.richet6@orange.fr a écrit :

> Le Conseil d’administration de PEPS, réuni le 13 juin dernier, a examiné le projet de site Internet.

> Nous avons débattu des différentes questions suivantes :
>
> Les questions, de fond et essentielles:
> - Qui prend la responsabilité de la gestion du site ?
> - Qui prend la responsabilité du suivi du site ?
> - Qui fera les mises à jour nécessaires ?
> - Qui assurera la communication avec les adhérents ?
> - Qui mettra à jour les listes d’adhérents : nouveaux, départs, décès, absences  prolongées, ...

>  Ces questions sont restées sans réelle réponse et je regrette de devoir vous informer qu’il n’a pu être
>  envisagé de répondre à ce qui est apparu comme un défi dépassant les moyens humains présents.

> Le CA craint que les compétences des divers membres du Conseil, actuels et  futurs, ne permettent pas
> d’assurer sereinement et correctement la gestion d’un tel outil.

> Aussi, le CA a déclaré ne pas être en mesure d’assurer la pérennité du projet et ne souhaite pas
> poursuivre plus avant sa mise en œuvre.

> ...

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Réponse de Alain DI GUGLIELMO  --  E-mail : a.digu@club-internet.fr

(membre de PEPS, concepteur bénévole du site internet et de l'appli. de gestion "G.Net.Assoc")

Besançon, le lundi 1er octobre 2018.

Monsieur le Président,

Avec trois semaines de retard (mais cela ne me parait plus avoir beaucoup d'importance, car j'attendais depuis déjà trois mois votre réponse à mon mail du 30 mai 2018, intitulé "Gestion association PEPS "), je vous transmets mes impressions,  suite à votre courrier du début septembre concernant ce projet.

Tout d'abord, merci de m'avoir enfin fourni une réponse claire, car je m'étais souvent posé des questions concernant la volonté réelle d'aboutir sur ce projet, vu le peu de coopération de PEPS, constaté maintes fois au cours du développement de l'application de gestion.

Il est assez surprenant que les questions "de fond et essentielles" évoquées dans ce courrier et qui concernent, selon la terminologie actuelle, les "ressources humaines", n'aient fait l'objet d'aucune réflexion au cours du long processus de développement (deux ans) de l'outil informatique destiné à la gestion de PEPS. Bizarrement, elles ne surgissent qu'au moment où l'outil est entièrement opérationnel, à la veille de sa mise en service, sans que le sujet n'ait seulement été évoqué auparavant avec le concepteur du logiciel.

Il me semble que les trois premières des questions "de fond" que vous avez énoncées (questions relatives à la gestion du site) ne font qu'une. En effet :

Pour une association, le responsable de publication du site internet me parait être de façon évidente, le Président de l'Association. Mais cette responsabilité ne correspond à aucun travail effectif ; il s'agit seulement de s'assurer que la publication reste conforme aux objectifs de l'Association et aux règlements en vigueur.  Ce qui devrait être a-priori le cas avec le site statique que je vous avais proposé et qui avait été approuvé par votre Conseil. Par ailleurs, PEPS ayant renoncé l'an dernier à introduire une partie dyna-mique à disposition des seuls adhérents, aucun suivi du site n'aurait été nécessaire. Les mises à jour n'auraient concerné que les tarifs ou la composition du Conseil, ce qui ne nécessite absolument aucune compétence informatique, puisque il suffit pour cela de compléter des formulaires présentés par l'application de gestion, les modifications apportées étant automatiquement trancrites sur le site public associé.

Pour la quatrième question "de fond" évoquée (la communication avec les adhérents), il faudrait préciser le type de communication auquel vous faites référence. S'agit-il des échanges entre PEPS et chaque adhérent particulier ? Ou bien s'agit-il d'informations générales à porter à la connaissance de tous les adhérents ?  Car la prise en charge de ces deux types de communication est très différente.

Je note tout d'abord que, jusqu'ici, la communication directe de PEPS avec chaque adhérent s'est résumé à fort peu de chose : la convocation pour l'A.G. annuelle  et, depuis 2017, l'envoi en fin d'année d'un bulletin de réinscription. Ces deux opérations auraient été prises en charge et réalisées automatiquement par mon application, nécessitant seulement quelques clics, et beaucoup plus rapidement que par la méthode traditionnelle. (Pour l'A.G., il faut evidemment aussi dactylographier un ordre du jour, mais cela n'a rien de nouveau et aucune compétence particulière n'est nécessaire.)  En outre, mon application aurait permis de transmettre par E-mail un même texte à un sous-groupe donné d'adhérents, ce qui ne semble pas avoir jamais été le cas jusqu'ici. Pour toute autre correspondance entre PEPS et des adhérents individuels, l'introduction de l'application de gestion n'aurait modifié en rien les pratiques actuelles, et il aurait suffi que les personnes qui s'en chargent actuellement continuent à le faire.

En ce qui concerne les informations générales à porter à la connaissance de tous les adhérents, une rubrique "Info-Flash" avait été prévue sur le site public de PEPS, pouvant être alimentée par les responsables et les animateurs de l'Association (nominativement autorisés). Aucune compétence particulière n'aurait été requise pour publier dans cette rubrique : un formulaire de l'application permet en effet la saisie "au kilomètre" du texte à diffuser, sans avoir à se préoccuper du moindre codage HTML, et le message  correspondant aurait été aussitôt affiché sur le site public, et automatiquement effacé à la fin du délai indiqué.

La dernière question "de fond" concerne la mise à jour des listes d'adhérents. Pour toute association, il s'agit là d'une tâche essentielle. Mais, pour PEPS, elle n'a rien d'une nouveauté puisque l'association existe depuis plus de 12 ans. Cette tâche est actuellement accomplie par un (ou des) bénévole(s) membres du C.A., avec saisie des données via le tableur Excel. Avec mon application G.Net.Assoc, la saisie des données relatives aux nouveaux adhérents aurait été effectuée via un formulaire (dont la présentation est très voisine de celle du bulletin d'inscription) et aurait été assortie de nombreuses vérifications évitant les erreurs de saisie. L'opération ne requiert aucune compétence particulière de la part de l'opérateur et prend moins de 2 minutes par adhérent. Elle est par ailleurs bien plus intuitive et sécurisée qu'une saisie au travers du tableur Excel. 

Le renouvellement "naturel" des adhérents de l'Association se limite à une quarantaine de personnes par an, de sorte que, avec G.Net.Assoc, le temps consacré à la saisie de leurs données personnelles correspond à environ une heure et demi de travail PAR AN... Pas de quoi en faire une montagne !

Pour ce qui est des radiations, c'est quasi-immédiat, puisque deux clics de souris suffisent, avec archivage automatique des données personnelles de l'adhérent radié !

En ce qui concerne les mises à jour des données personnelles (changements d'adresse, de n° de tél, ou d'affectation aux différents groupes d'activité), j'ai toujours eu le sentiment que ces changements étaient assez peu nombreux et que leur prise en compte ne prend qu'un temps très limité. Avec l'utilisation de G.Net.Assoc, elles auraient été facilitées, du fait de l'utilisation d'un formulaire de modification présentant de façon synthétique toutes les données individuelles relatives à l'adhérent, et permettant la modification de chacune de ces données. De plus, de nombreuses vérifications sont prévues pour limiter les éventuelles erreurs de saisie.

J'ajouterai que, pour la transition entre l'ancien système de gestion et G.Net.Assoc, j'avais développé un outil convivial permettant le transfert des données personnelles de tous les adhérents actuels depuis le tableau Excel existant, sans avoir à les resaisir.

L'informatisation d'un processus de gestion a toujours eu pour objectif de faciliter le travail du gestionnaire :
  - réduction du temps passé à cette gestion
  - optimisation des saisies de données et sécurisation de ces données ;
  - automatisation des taches répétitives ;
  - présentation synthétique des résultats aux responsables et décideurs.

G.NetAssoc respecte évidemment ces principes, et prétendre le contraire relève des "fake news", comme on dit élégamment aujourd'hui.

Finalement, j'ai le sentiment que les "questions de fond et essentielles" que vous avez évoquées, formulées de façon très généraliste et pétries d'amalgames, sont plutôt des prétextes (présentables) pour faire avaliser le rejet du projet par des non-spécialistes, en masquant les vrais raisons du rejet, et sans avoir vraiment à s'en justifier.

Il ne me reste plus qu'à souhaiter que, grâce au renouvellement naturel des adhérents de notre Association, PEPS découvre un jour, parmi les nouvelles cohortes d'adhérents,les "moyens humains" qui, selon vous, lui font actuellement défaut et l'empêchent de moderniser son image et surtout sa gestion. Mais, en leur posant les mêmes questions dans les mêmes termes, il est à peu près certain que vous (ou vos successeurs) atteindrez très facilement la même conclusion.

Néanmoins, je reste à votre disposition pour contribuer, dans la mesure de mes très modestes moyens humains, au succès et à la pérennité de notre Association.

Veuillez agréer, Monsieur le Président, l'expression de mes très respectueuses salutations.

Alain  DI GUGLIELMO

P.S.:   Vous trouverez ci-joint le chèque de 56,88 euros qui m'avait été transmis l'an dernier par le trésorier de PEPS, pour compenser la réservation par mes soins du nom de domaine "Sport-Santé-PEPS.fr", par l'intermédiaire de l'hébergeur "FranceServ Hébergement". (Il s'agit de la seule et unique dépense consentie par PEPS sur ce projet.)   Suspectant l'épilogue actuel du projet, je n'avais jamais encaissé ce chèque, ce qui vous permettra de rassurer pleinement le C.A. de l'Association à propos de votre excellente gestion des fonds de PEPS , en particulier sur ce projet.

Je vous saurais gré de bien vouloir présenter aux membres du bureau de PEPS mes excuses les plus sincères pour le temps précieux que je leur ai fait perdre à l'occasion d'exposés qui se sont révélés sans le moindre intérêt pour eux, vu la suite donnée au projet, et signaler au C.A. mon geste de générosité vis à vis de l'Association.

P.E.P.S. (Promotion de l'Endurance Pour la Santé)